Souvent, sans s’en rendre compte, des fans et des observateurs blessent leurs artistes favoris. Il n’est pas rare qu’untel soit comparé à untel autre. Pour Reno King, de telles comparaisons ne sont pas valables. En effet, la seule personne avec laquelle il se trouve en concurrence, c’est lui-même. Le seul artiste qu’il envie le plus, c’est Reno King.

« La différence entre moi et moi, c’est moi, et la ressemblance avec moi, c’est moi, a-t-il déclaré. Je ne suis ni Davido du Bénin, ni Olamide du Bénin, ni Wizkid du Bénin, ni Tekno du Bénin. Je suis Reno King du Bénin. » Puis l’’auteur de ‘’Dougbè’’ continue en donnant sa part de vérité sur la question de l’identité culturelle. « Un artiste qu’on identifie à travers un autre doit avoir le sentiment d’être juste une photocopie musicale pas innovatrice. [Il doit avoir le sentiment de n’avoir] aucune identité musicale. »

 

Laisser un commentaire