“The story of my life” le titre de Rico Zaïco à fleur de peau

Il ne faut pas se fier au titre de la chanson pour penser que Rico Zaïco n’y parle que de son histoire à lui. En effet, en plus d’être une œuvre presque audio-biographique, The story of my life” donne l’impression d’être la « story » de l’humanité.

Il ne nous a fallu qu’une seule écoute pour nous convaincre du talent de Rico Zaïco pour ce qui est de transmettre des émotions. Une voix chargée avec des ondulations, des images qui défilent en arrière-plan, un clip simple…”The story of my life” est une douce claque que l’on reçoit avec plaisir. Ce titre, à la frontière entre la tristesse et la joie, la réalité et le rêve, l’espoir et le désespoir se confond avec le rêve de tous : vivre en paix, dans un monde en paix. Et c’est justement ce qui fait la force de la chanson.

Rico Zaïco y crée un répertoire des événements tragiques qui ont secoué le monde. Pas seulement la crise de la Covid-19. Il y évoque entre autres le cas de Georges Floyd, ce noir américain malheureusement tué suite à des violences policières. ‘’The Story of my life’’ en devient ainsi une tribune ouverte à Georges Floyd et, au-delà, à toutes les personnes qui pourraient être victimes de violences injustifiées.

S’il aborde la question épineuse des violences dans le monde, Rico Zaïco s’offre également une balade sur la thématique du racisme. « Ils me jugent juste en raison de la couleur de ma peau », insère-t-il avec adresse dans le morceau. Le racisme. Ce mal qui continue de gangréner les sociétés, et ce, sur tous les continents, reste l’un des thèmes les plus problématiques qui soient.

Racisme, violences policières, jugements infondés… Ces différents sujets s’emboîtent les uns aux autres et trouvent leur place dans ‘’The story of my life’’. Puis vient la touche finale : le rêve. Pour le chanteur, le monde serait merveilleux si tout le monde riait. « Imagine un monde où les enfants grandissent en toute sécurité […] et où tout le monde a le sourire. »

Au fond, ‘’The story of my life’’, dans lequel l’on ressent les techniques vocales de l’artiste, n’est pas que la “story” de Rico Zaïco mais, comme on le disait, la « story » de tout le monde.

3 COMMENTS

Laisser un commentaire