SESSIME: Un ange pour son pays et un démon pour le Togo

«Il y a 6 ans, la star béninoise Sessime faisait honneur au Togo en invitant notre étoile montante de ces moments là sur une collaboration qui touche presque les 1millions de vues à l’heure actuelle.

En 2015, Almok qui venait juste de décoller dans la musique togolaise était honorée par le single “Yayayé” fruit d’une collaboration avec Séssimè. C’était l’une des premières collaborations féminines entre la nouvelle génération bénino-togolaise en matière de musiques urbaines. L’enjeu était de faire découvrir notre diva au Bénin, et Séssimè au Togo. Le résultat fut obtenu comme prévu.

En septembre 2018, le rappeur togolais John Dho faisait un feat avec le béninois Nikanor . John Dho étant très proche de la diva Sessimè, Dieu seul sait le rôle qu’elle a joué dans la mise en contact des deux artistes pour que la collaboration “À nous aller” voit le jour.

En décembre 2019, Sessimè remet ses pieds sur le sol togolais et déniche le talentueux Rimxale. Elle n’a pas hésité à accorder un featuring à ce dernier assorti d’une vidéo dans laquelle elle s’est montré sur son plus beau jour. Le titre “C’est le moment” faisait la une des hit au Bénin, permettant à Rimxale de se construire une fanbase là-bas.

Aujourd’hui, afin de montrer le bon exemple pour la culture de son pays, Sessimè a préféré accordé sa voix au Bénin, sur la scène de The Voice Afrique au détriment du talentueux Foganne A.. Disons tout court que ce dernier n’a pas eu sa chance avec la béninoise. Puisque les togolais fâchés qualifient le patriotisme de la diva béninoise comme étant une trahison vis-à-vis de leur nation, il est l’heure pour moi de rappeler à mes frères et sœurs que les réactions émotives sont souvent loin de la raison.

Quelques soient les prétextes, il était impossible à Sessimè, une diva de son rang, de négliger son pays le Bénin en choisissant un autre candidat en présence de la représentante par excellence de sa nation dans cette compétition. Ce serait un manque de respect envers le Bénin et ses compatriotes ne la pardonnerait jamais pour ça. Elle pourrait même en mourir, suite aux menaces et attaques que ça pourrait engendrer. Ce n’est pas de la blague.

Le destin de Foganne était-il dans les mains de Sessimè ? Les votes n’ont-ils pas un effet prioritaire dans le processus ? On ne peut blâmer un citoyen pour son patriotisme. Si un togolais peut négliger son pays dans des circonstances pareilles, eh bien il faut savoir que les étrangers ne sont pas prêt à laisser tomber leurs nations quelqu’en soit la puissance des autres. Ça devrait être une leçon de patriotisme pour tout le monde. Ce n’est pas une question d’être professionnel ou non. Il s’agit d’avoir le sens du patriotisme et de savoir faire usage là où il y a besoin.

Foganne a perdu à cause des votes. Sessimè n’y est pour rien. Ne vous ridiculiser pas en allant insulter une chanteuse qui a toujours tendu la main à nos artistes sans grand protocole. Ce que vous faites sur ses pages ne démontrent juste combien de fois vous n’aimez pas votre pays. Car si vous reprochez à quelqu’un son patriotisme, c’est que vous n’êtes pas prêt à l’être. Et c’est dommage.

Analyse: TheGhost

Laisser un commentaire