Menu Fermer

Qui est Xeezy Olatoundji ?

SALAMI Olatoundji Adébayo Habib, il s’est donné pour identité musicale le pseudonyme Xeezy Olatoundji ; Une marque identitaire qui fera voyager son art dans le temps et l’espace.

Influencé par les grands auteurs contemporains tels Pierre Corneille, Singuila, … à la lumière du RnB français en général, le jeune Xeezy fit très tôt ses premiers pas dans la « chose musicale ». Dès sa tendre enfance, il accumule les casques de choriste à l’église ; meilleur interprète du titre « Seul au monde » de Corneille lors des journées culturelles de son établissement. Sa « Solitude » ne fera pas trop durer puisque déjà au collège, il formera avec quatre de ses amis aussi passionnés de la musique que lui, le groupe de rap : PROPHÉTIE.

Un groupe qui fera le tour des bacs dans le temps avant de se disloquer sous la pression professionnelle des différents membres.Xeezy condamné à une carrière solo ne tarde pas à s’assumer, il lance son premier projet officiel : « Je suis tombé pour elle », fruit d’une inspiration amoureuse et pur produit dancehall. Les nombreux retours positifs de cette sortie le propulsent vers une autre dimension de son art, il fera très vite la connaissance de nombreux autres ténors du game comme Naria, D-flex, Hector, avec qui il se lance pour une nouvelle aventure avec la création du Collectif Couleurs Universelles .

Quelques années plus tard il dépose ses valises à Trinity Entertainment. C’est avec ce dernier et sous la direction artistique de son promoteur Brice Olatoundji qu’il donnera une nouvelle orientation à sa musique et sortira des titres afrobeat, afropop comme « assiko tito » (l’heure a sonné) et « sissimi « .

Cette apothéose dans sa carrière sera malheureusement confrontée à son voyage décisif sur la Chine, son nouveau pays d’adoption. Après deux années de silence et d’installation mais aussi de dépaysement et de méditation, il reviendra à sa muse et plus fort que jamais. Il va d’abord se former dans l’ingénierie de son, ensuite créer avec des partenaires son studio d’enregistrement puis son label de musique « Label 7 » qui compte aussi bien des artistes béninois que chinois. Aujourd’hui titulaire d’un master professionnel en business et management de la qualité, célibataire et amoureux d’art, l’artiste Xeezy, auteur-compositeur , ingénieur de son et interprète brandit fièrement ses titres de premier prix national de l’U.M.A 2013 (Urban Music Awards) au Bénin dans la catégorie meilleur single RnB & Groove avec le titre « Assiko tito » , 7è prix international de Voice of China en Chine sur les dix finalistes de la sélection et lauréat du trophée Urban Music Festival (UMF) 2018.

Ses derniers opus sont « Don’t play yourself » sorti en 2017 et « Madness chill » lancé en 2018 avec son écurie le Label 7 et disponibles sur les plateformes de streaming .

Dans une posture d’ambassadeur de la musique ; de la culture et avec de nombreux projets novateurs à dévoiler progressivement, l’artiste béninois vivant en Chine compte pousser très loin la musique béninoise avec un style plus perfectionné et plus raffiné mixant le français et le fon dans un registre afro-naija qui n’épargne guère l’anglais, le chinois et le yorouba.

Laisser un commentaire