Menu Fermer

Qui est Cdrik Koodjo?

Un 30 décembre à Porto Novo : naquit Edah Vainqueur Cédric. Un enfant à l’esprit vif, qui deviendra d’abord un jeune curieux, ensuite un adolescent dévoué, puis un adulte à la personnalité anticonformiste.
Et c’est dans sa musique que tout de ce que l’homme est, va être le mieux incarné. D’autant que, Cdrik Koodjo est un rappeur au ton présomptueux, au tempérament impétueux et dont les propos se veulent portés par une rhétorique du soi, une opiniâtreté indéfectible, un désir batailleur de s’affirmer mordicus, quoiqu’il advienne.
Même si, le single qui aura contribué à révéler son potentiel et à marquer sa présence dans le showbiz béninois, est d’abord, fait de sensibilités et de prise de conscience d’être. En effet, « D’ici et d’ailleurs », se veut une chanson d’appartenance et d’acceptation de ses origines, ou de ses racines, comme acte d’enrichissement de l’humanité dans toute sa pluralité universelle.
C’est justement à partir de cette œuvre, que s’enchaînent ses collaborations, l’une après l’autre, avec la structure YAMI TOUCH, et le manager Efoé La Joie qui s’occupa de sa direction artistique. Ce qui lui permit notamment de se construire un travail musical aux frontières de plusieurs couleurs et de plusieurs références.
Or Cdrik Koodjo est un artiste à l’esprit indépendant, plus apte à s’affranchir par lui-même, qu’à être conditionné par des orientations prédéfinies. C’est pourquoi, il décide de s’autonomiser à partir de 2016, pour davantage prendre appui sur une base musicale prioritairement hip-hop et qui va puiser son inspiration de part et d’autre du monde.
Désormais donc, Cdrik Koodjo témoigne d’une œuvre décomplexée, qui s’inscrit dans un univers à la fois fait de thèmes variés et véhéments, dont l’esprit instrumental ou orchestral, est une restitution de ses influences foncièrement américaines avant d’être afro-descendantes puis africaines.
Torride, déconcertant, sans-gêne, culotté, frappant ; son phrasé s’illustre avec autant de sarcasme que d’indifférence, avec autant de gouaillerie, que d’espièglerie, entremêlée tout de même, à des réalités de vie qui soit captivent, ou qui soit motivent.
Et puisque, Cdrik Koodjo est de ceux qui savent se dégoter une place, tant qu’il y en a, à prendre, en 2017, il s’est ouvert aux tendances actuelles. Ainsi, il est prêt à le faire davantage dans les années à venir, afin de surprendre, de s’étendre, d’ouvrir les champs de sa visibilité, de s’offrir à un public renouvelé, mais aussi, de s’émouvoir d’ambiances bondissantes et d’afrobeat.

Voir plus

Laisser un commentaire