Menu Fermer

Dangoté 1er sur l’histoire de meurtre de sa compagne : « J’ai voulu me suicider »

Après une violente dispute entre Dangoté 1er et Richnelle, sa compagne avec laquelle il vit, celle-ci a trouvé la mort. Si cette affaire a tôt fait le tour de la toile avec les déformations de l’histoire de part et d’autres, le concerné s’est finalement exprimé dans un audio.

Tout a commencé lorsque Richnelle est sortie sans l’aval de son compagnon. À son retour, Dangoté 1er l’a questionné sur les raisons de cet acte. Mais il s’est heurté à un mur de silence. Son attention s’est par la suite portée sur une sacoche que tenait Richnelle lorsqu’elle est partie de la maison. Lorsqu’il se proposa de l’ouvrir, elle lui opposa un refus.

Richnelle alla jusqu’à se munir d’un couteau pour forcer Dangoté 1erà ne pas étendre le sac. Elle s’envola d’un bond pour la poignarder. « Je sais qu’elle en était capable » a confié Dangoté 1er. Il esquiva. Mais dans son mouvement, sa main qui tenait des morceaux de verre toucha le corps de Richnelle. Elle s’écroula sur le coup en scandant « Chérie… chérie ».

Remarquant la mare de sang au sol, Dangoté 1eralerta le voisinage, sa famille et celle de la victime. Quelques-uns lui vinrent en aide et portèrent avec lui la blesséeaprès l’algarade à l’hôpital de Menontin. « Là, les médecins nous ont dit de vite évacuer au CNHU » révèle-t-il.

« Au CNHU, mes parents sont venus, et on a acheté tous les produits qu’exigeaient les docteurs. À un moment, ils ont arrêté de nous demander de faire ces achats. C’est là que j’ai compris que Richnelle était morte. J’ai eu envie de me suicider. »

La version de Dangoté 1er, exposée avec des pleurs, suffira-t-elle à convaincre le juge si cette affaire était portée devant la justice ? S’agira-t-il d’un homicide involontaire ou en sera-t-il autrement ? Pour l’instant, difficile de répondre.

Rédaction: Sangoku

Laisser un commentaire