Depuis le départ du roi de la chine (feu Arafat Dj), le monde du coupé décalé bat des ailes. Il y a quelques jours, l’artiste ivoirien Ariel Sheney a avancé des “vérités” sur les actes ignobles des proches du Daishikan. Par exemple, il a annoncé vouloir révéler le nom de celui qui a mis le feu entre son mentor et lui.

On remarque tous que la guerre entre ‘’Juda’’ et les membres du staff d’Arafat n’a pas encore fini. Ariel Sheney se serait servi des réseaux sociaux pour adresser principalement une lettre écrite à Arnaud Jaguar, le manager d’Arafat Dj.

« Y’en a qui ont profité pour se remplir les poches, y’en a qui ont profité pour régler leurs comptes avec moi. Y’en a qui ont bossé avec lui grâce à moi, mais qui ont été les premiers à dire que les chinois ne veulent pas me voir. Arnaud Jaguar, c’est le plus grand traître du Gbonhi (groupe), c’est comme ça qu’ils l’ont qualifié quand ils sont venus me voir », avance Ariel Sheney.

À l’en croire, ses informateurs se seraient exprimés de la manière suivante : « C’est Arnaud Jaguar qui t’a séparé de ton vieux. C’est Arnaud qui a monté la tête de Didier. C’est Arnaud qui disait que tu étais hypocrite quand tu t’ais mis à genoux devant la Chine. Je me demandais pourquoi ils me racontaient ce que je savais déjà. Cependant, j’ai compris que quand l’hypocrisie épouse la méchanceté, les deux enfantent la Sorcellerie. » Jusqu’à présent, aucune déclaration venant d’Arnaud Jaguar n’infirme ou confirme les propos d’Ariel Sheney.

Laisser un commentaire